Petite randonnée en canoë-kayak sur un affluent de l'Adour

Comment préparer sa micro aventure en canoe kayak au pays basque sur la rivière l'Aran, affluent de l'Adour.

canoë-kayak itiwit adour

"J'ai la chance d'habiter non loin de l'Adour, le fleuve qui se jette dans l'Atlantique à Bayonne. J'ai arpenté les chemins autour d'Urt, mon village, à pieds et en VTT mais ma passion pour le stand up paddle m'a rapidement entraîné sur l'eau à la découverte des affluents de l'Adour. Et là, surprise, ces affluents sont non seulement nombreux mais plutôt difficile d'accès en paddle par manque de fond ou à cause de la végétation. Qu'à cela ne tienne, ce sera en kayak que je les descendrai, et avec des ami·e·s qui justement se sont équipé·e·s d'un kayak gonflable Itiwit3 l'été dernier. C'est parti pour la découverte de l'Aran, petite rivière sinueuse qui se jette dans l'Adour au niveau du village de Urt."

Repérages & organisation

Ça commence sur Google Earth. Ce site me permet de visualiser l'Aran depuis l'embouchure et de calculer la distance à parcourir (environ 5kms pour la première sortie car mes co-équipie·ère·s ne sont pas des pratiquant·e·s régulier·e·s).

Un petit tour en vtt et je repère une mise à l'eau assez facile. Il ne reste plus qu'à bien se synchroniser avec la marée qui se fait encore bien sentir au niveau de Urt (1h30 de décalage avec la mer) pour partir avec la descendante et la suivre jusqu'à l'embouchure. Pas question en effet de se rater sur l'horaire. J'ai déjà dû ramer contre la marée en stand up paddle en remontant les premièrs kilomètres de l'Aran et mes bras s'en rappellent encore.

Nous laissons une voiture à l'arrivée à l'embouchure puis nous partons tous les 4 dans mon véhicule en direction de la mise à l'eau avec les 2 kayaks gonflables Itiwit 3 et les pagaies démontables. Pratique, tout tient dans le coffre !

canoe kayak pays basque
aran canoe kayak itiwit

Que du bonheur...

Une fois les équipages à l'eau, l'enchantement ne tarde pas.

Dès les premiers mètres sous la voûte de feuillages que le soleil tente de percer, mes co-équipier·e·s sont émerveillé·e·s de découvrir ce paysage qu'ils·elles ne soupçonnaient pas « à peine à 10 minutes de la maison ». Ils·elles abordent de larges sourires qui ne vont pas les quitter de toute la randonnée sur l'eau. 

Et pourtant, quelques petits obstacles en forme de tas de branches qui affleurent la surface nous barrent le passage. On a décidé de mettre les ailerons pour que les kayaks soient plus faciles à diriger mais ça impose du coup de monter sur les branches pour bien les couler et faire passer les kayaks par dessus. C'est l'aventure ! Il ne nous manque plus que des machettes pour se prendre pour Indiana Jones !

Alors, on remet ça quand ?

Une heure et demi plus tard, nous atteignons l'embouchure et le débarcadère. "On remet ça quand ?" C'est la première chose que j'ai entendu à l'arrivée. Les voilà tou·te·s complètement mordu·e·s et déjà prêt·e·s pour recommencer au plus vite sur un autre affluent de l'Adour.

Et nous allons surement agrandir le groupe car mes coéquipier·e·s sont devenu·e·s en quelques coups de pagaie ambassadeur·drice·s des kayaks gonflables Itiwit, "si pratiques à transporter et super stables". Il·elle·s vont en parler à beaucoup de leurs ami·e·s avec des étoiles dans les yeux.

Je retiens les incontournables pour une micro-aventure en canoë-kayak en toute sécurité :- prendre son smartphone dans une pochette étanche- porter des gilet d'aide à la flottabilité et des chaussons pour protéger les pieds- emporter une pompe et les sacs des kayaks pour pouvoir éventuellement les dégonfler pour passer un obstacle infranchissable - prévoir une ou deux pagaies de secours (démontables en 4 parties, faciles à stocker à l'arrière)- bien reconnaître le parcours à l'avance sur Google Earth et trouver une mise à l'eau facile - utiliser Decathlon Coach pour avoir des données précises sur le parcours"

Jérôme

canoe kayak gonflable itiwit aran
parcours adour canoe kayak

DÉCOUVREZ D'AUTRES EXPÉRIENCES D'UTILISATEUR·TRICE·S