SUP ET SURF : VIVRE L'ÉMOTION DE LA GLISSE 

Ca y est : vous maîtrisez l’équilibre, le mouvement de rame, et entendez transformer l’essai en surfant en stand-up paddle ! Mais de la prise de petites vagues au bottom turn, roller ou downwind SUP, vous devrez passer par les cases « entraînement » et « technique ». Itiwit vous glisse ses conseils pour surfer en paddle ! 
sup-et-surf
se-diriger-sur-la-vague

#1 Réussir ses premières manœuvres de surf en SUP

La pratique du SUP est bien plus accessible que celle du surf et souvent, prendre de petites vagues suffit à ressentir la « sensation glisse ». Mais pour aborder le surf en SUP, mieux vaut procéder par étape.

– Vous savez prendre votre première vague, glisser jusqu’au rivage et vous laisser porter par la vague ne devrait donc pas être difficile. 

– Votre prochain défi : corriger votre trajectoire souvent toute droite vers le rivage, afin d’épouser davantage le mouvement naturel de la vague. En effet, une vague n’est pas figée et a tendance à casser vers la gauche de sa longueur, vue du rivage. 

Avant votre take-off — ce moment-clé où vous êtes poussé par la vague —, ramez d’un seul côté pour vous diriger là où la vague n’a pas encore cassé. Accompagnez son mouvement, puis lorsque vous êtes « dans » la vague, placez vos pieds en position de surf : pied droit devant si vous êtes goofy, pied gauche si vous êtes regular. Dirigez alors votre planche en tournant les épaules vers l'endroit où vous voulez aller, le reste suivra !
 

faire-un-bottom-turn-en-paddle

#2 Réaliser un bottom turn en stand-up paddle

Manœuvre de base en surf, le « bottom turn » (ou virage en bas) consiste à remonter vers la vague une fois que vous êtes en bas. 

Pour virer efficacement en paddle, reculez votre pied arrière et fléchissez les genoux. Puis, penchez-vous franchement du côté où vous souhaitez tourner en regardant vers le haut de la vague où vous allez aller, tout en posant votre pagaie sur la vague pour vous équilibrer. 

Conseil Itiwit : un SUP est plus volumineux qu’un surf. Il vous faut donc donner plus d’amplitude à vos mouvements, en déplaçant vos pieds le long du rail du côté vers lequel vous voulez tourner et accentuer le mouvement des épaules qui déclenche le virage!
 

le-mouvement-du-roller-en-sup

#3 Effectuer un roller en paddle

Le roller suit directement le bottom turn et s’effectue au niveau de la lèvre de la vague. Le but n’est pas de tourner aussi franchement qu’en bottom turn, mais d’accompagner votre planche pour qu’elle reprenne le chemin du déferlement. 

Votre pied avant guide la manœuvre et appuie sur le rail du côté où vous souhaitez aller. Votre pagaie est plantée dans la vague pour aider au mouvement de pivot et vous équilibrer avant de repartir dans la vague.

downwind-en-paddle

#4 Travailler la glisse longue distance en downwind SUP 

Le downwind en SUP consiste à surfer la houle et accompagner son mouvement sur de grandes distances. Façon navigateur à la voile sur des allures de portant !

C’est agréable, car la vitesse vient facilement si vous savez tirer partie de la houle. Pour cela, prenez de la vitesse en ramant en biais par rapport à la houle au moment où celle-ci commence à vous pousser. Puis, placez-vous dans l’axe de la vague pour décrire de grands S entre le moment où vous prenez la vague et celui où elle vous dépasse. Sensations garanties ! 

Si vous naviguez au large, pensez à respecter la règlementation SUP et à vous équiper en conséquence. La glisse en SUP se mérite sur bien des plans !
 

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à écrire un commentaire

Rédiger un commentaire
HAUT DE PAGE