NAVIGATION EN MER : LES REGLES SUP Á CONNAITRE

Sous son aspect fun et accessible, le stand-up paddle reste une embarcation. À ce titre, il est soumis à la règlementation maritime. Itiwit vous aide à faire le point sur les règles à connaître avant de prendre la mer, ou de pénétrer sur un plan d’eau ! 
les-regles-en-mer-du-sup
regles-sup-rigide-ou-gonflable

#1 Le statut juridique de son paddle : engin de plage ou embarcation ?

Petit rappel pour savoir si vous avez le droit de vous éloigner de la côte.

– Votre planche est gonflable, ou elle est rigide de taille inférieure à 3,5 m ? Vous êtes en possession d’un engin de plage et à ce titre, vous devez rester dans la bande des 300 m de la côte ;

– Votre planche est rigide et de taille supérieure à 3,5 m ? Vous avez le droit de naviguer jusqu’à 2 milles nautiques (environ 3 km) d’un abri. Vous devrez alors vous équiper d’un gilet de sauvetage, d’un leash, d’un dispositif de remorquage (un bout long et solide) et d’un moyen de repérage lumineux (flashligts étanches assujettis à un gilet de sauvetage). 

À noter : le leash est interdit lors de la pratique SUP en rivières. 
 

regles-sup-plan-deau

#2 Les règles de navigation SUP sur un plan d’eau

Quel que soit le plan d’eau, il est des endroits qui relèvent de règles de navigation spécifiques.

     - Les zones de baignade vous sont interdites si votre planche n’est pas un engin de plage ; 
     - Dans la plupart des cas, évitez de ramer au milieu des baigneurs ;
     - Il est interdit de croiser la route des chenaux d’entrée et de sortie de port, matérialisés depuis la côte, par des bouées cylindriques rouges sur votre droite, et par des bouées coniques vertes sur votre gauche ;
     - Prenez garde à ne pas croiser la route des navires qui ont une capacité de manœuvre restreinte (remorqueurs, voiliers, navires handicapés par leur tirant d’eau, etc.) ;
     - Renseignez-vous sur les zones protégées présentes sur votre itinéraire ;
     - Si vous partez à plus de 300 m des côtes, évitez de naviguer seul et informez les autorités de votre départ.
 

regles-priorites-en-sup

#3 Prioritaire ou pas prioritaire en stand-up paddle ?

SUP : les règles de priorité en mer
En mer, ce sont les navires qui ont la capacité de manœuvre la plus restreinte qui sont prioritaires. En SUP, vous ne serez donc prioritaire que sur des bateaux à moteur qui n’ont pas de restriction de capacité de manœuvre. Vous devez également vous éloigner des voiliers, qui ont moins de capacité de manœuvre que vous. 

SUP : les règles de priorité en rivière
En rivière et sur plan d’eau, le SUP est considéré comme une menue embarcation : il doit donc s’écarter de la route de toutes les embarcations de plus 15 m (péniche, bateau de croisière). Là encore, vous devrez laisser la priorité aux voiliers, mais une embarcation à moteur de moins de 15 m devra manœuvrer afin de vous laisser tranquille. 

Les règles de priorité… entre deux SUP !
Priorité à celui qui vient de la droite ! Et si vous vous retrouvez face à face, vous devrez passer sur la gauche de l’autre utilisateur... comme en voiture !
 

regles-priorites-surf-en-sup

#4 Les règles relatives au surf en SUP

En SUP comme en surf, il y a des quelques règles à suivre sur le spot. 

- Surfez à votre niveau : ne vous mettez jamais à l’eau si les conditions sont trop fortes pour vous. Débutez dans les mousses ;
- N’abandonnez jamais votre planche : si vous êtes pris par le courant, laissez-vous dériver, vous rejoindrez la côte un peu plus loin ;
- Préférez des spots peu fréquentés ;
-  Respectez les priorités surf : une vague = un surfeur. Le surfeur qui est le plus proche de l’endroit où la vague déferle est prioritaire sur les autres. 

La surface de l’eau est un univers de loisirs et de plaisir, d’autant plus si chaque usager est à sa place. À votre pagaie !
 

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à écrire un commentaire

Rédiger un commentaire
HAUT DE PAGE