DU KAYAK DE MER AU KAYAK DE RIVIÈRE, IL N'Y A QU'UN PAS!

Devinette Itiwit : « Quel est le point commun entre la pratique du kayak de mer et celle du kayak de rivière ? » L’embarcation, d’accord, mais encore ? Vous séchez ? Découvrez la belle complémentarité et les différences de ces activités et univers. Eau salée ou douce : qu’importe, pourvu qu’il y ait la glisse ! 
kayak-mer-kayak-riviere

Kayak de mer et kayak de rivière : des enjeux très différents

Il existe au moins une différence fondamentale entre la pratique du kayak de mer et celle du kayak de rivière :
     - en rivière, vous descendez toujours dans le sens du courant ;
     - en mer, vous partez d’une plage et y revenez. Vous avez donc la moitié du temps le vent, les courants, le clapot, etc. contre vous !

Cette distinction a des répercussions directes sur le choix de votre matériel. 
 

kayak-randonnee-mer

#1 Kayak de mer : long et effilé pour fendre les vagues

Le kayak de mer a une forme longue afin de percer les vagues et glisser à bonne vitesse tout en tenant le cap. Il peut être muni d’une dérive et d’un gouvernail. 

La longueur d’un kayak homologué « mer » est de 3,5 m au moins : bien pratique pour tracer votre route, mais aussi pour transporter votre bivouac dans la coque et les compartiments étanches !
 

kayak-riviere-court-et-reactif

#2 Kayak de rivière : court et réactif pour virer

Le kayak de rivière répond à d’autres enjeux. Plus court que le kayak de mer, il est plus réactif pour tourner vite dans les stops et reprises, et être sensible à la gîte. 

Sa largeur dépend de votre niveau de pratique et de vos sensations à bord. Gardez en tête que plus un kayak est large, plus il est stable… mais aussi qu’il gagne en stabilité ce qu’il perd en vitesse !
 

du-kayak-de-mer-au-kayak-de-riviere

#3 De la mer à la rivière : l’équipement s’affine

Vous l’avez compris : si vous souhaitez passer du kayak de mer au kayak de rivière, votre équipement devra suivre cette transition. 

Pour faire votre choix, pourquoi ne pas commencer par une découverte en club ou en louant votre matériel kayak ? Un moyen simple et sécurisé de goûter aux différentes disciplines avant d’investir dans un kayak dédié.

En kayakiste intransigeant, vous n’aimez pas devoir choisir ? Découvrez des kayaks « loisirs » qui peuvent vous servir sur rivière « et » sur mer ! Un kayak court mesurant entre 2,4 m et 3,9 m vous permet en effet, de faire des allers-retours sans vous éloigner du bord de la plage et de glisser sur une rivière calme.

Mais attention : l’appétit vient en pagayant ! Et si, charmé, vous souhaitez évoluer dans l’une ou l’autre pratique, vous ne pourrez faire l’économie d’un matériel adapté. 
 

pagayer-sur-mer-ou-sur-riviere

#4 Pagayer sur mer et sur rivière : des pratiques complémentaires

Sportivement, il peut être intéressant d’alterner les deux pratiques. 

En plus d’être divertissant, le passage d’une discipline à l’autre représente un beau défi technique : gîte, esquimautage… vous répétez vos gammes avec un nouveau matériel en variant les sensations, les spots, les mouvements d’eau et jusqu’à vos compagnons de kayak. 

De quoi progresser en douceur et booster votre motivation dans les périodes creuses !
 

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à écrire un commentaire

Rédiger un commentaire
HAUT DE PAGE