CHOISIR SA POMPE DE STAND-UP PADDLE GONFLABLE

Grace à leur compacité, leur solidité et leur rigidité, les stand-up paddles gonflables sont en train de conquérir de plus en plus d'utilisateurs, que ce soit pour une pratique loisir, randonnée (touring) et même course et vagues. Tous ces modèles fabriqués en Dropstitch nécessitent une grosse pression de gonflage, ce qui fait de la pompe un accessoire indispensable. Itiwit vous propose de découvrir ci-dessous les différents types de pompe qui existent actuellement sur le marché. Toutes ces pompes sont équipées d'un manomêtre pour garantir un gonflage optimum en fonction du stand-up paddle (minimum 15psi soit environ 1 bar).
choisir-sa-pompe-de-paddle
pompe-simple-action

#1 La pompe à main haute pression simple action

C'est la version la plus simple qui permet certes de gonfler un stand-up paddle mais cela va prendre du temps (10 minutes) car le piston n'envoie de l'air que lorsque vous abaisser la poignée. On la retrouve généralement dans des packs tout compris (sup + pompe + pagaie) premiers prix. Attention, vue la pression requise pour bien gonfler un sup (au minimum 15psi soit environ 1 bar), les derniers coups de pompe sont plus difficiles que les premiers. Il faut bien utiliser le poids de son corps au dessus de la pompe pour arriver à enfoncer le piston malgré la résistance.

pompe-double-action

#2 La pompe à main haute pression double action

Principale évolution de la pompe simple action depuis 2 ans, cette pompe permet dans un premier temps d'envoyer de l'air lorsqu'on appuie sur la poignée mais aussi quand on la relève. Cela diminue le temps de gonflage de 30 %. Mais comme il est plus difficile de relever la poignée plutôt que l'abaisser, un système permet de repasser en simple action pour terminer le gonflage en forçant seulement en abaissant la poignée quand la pression augmente. Ce passage en simple action rend le gonflage plus long pour mais moins physique.

pompe-triple-action

#3 La pompe à main haute pression triple action

Prenez une pompe double action munie d'un piston et rajoutez un deuxième piston pour envoyer à chaque coup deux fois plus d'air. Vous obtenez ainsi la pompe à main la plus rapide du marché (30 % de gain de temps par rapport à une double action). Pour s'adapter à l'augmentation de la pression et donc des efforts pour gonfler, on commence d'abord en double action sur les 2 pistons quand la pression est faible au début du gonflage. Puis quand ça devient trop physique, on bascule la molette en simple action sur deux pistons et on termine en simple action sur un seul piston afin que l'effort diminue en allongeant un peu le temps de gonflage.

pompe-electrique-hp

#4 La pompe électrique haute pression

Si vous ne pensez pas que le gonflage manuel constitue un bon échauffement à la pratique du stand-up paddle ou si vous trouvez tout simplement ça trop dur, choisissez une pompe électrique qui se branche sur l'allume-cigare de la voiture. Réglez la pression que vous souhaitez atteindre sur le cadran, appuyer sur "on" et en 10 minutes, votre paddle est automatiquement gonflé à 15 psi (s'il nécessite plus de pression, vérifiez bien que la pompe électrique peut l'atteindre, sinon vous devrez finir de gonfler avec une pompe à main). Il faut généralement laisser tourner le moteur de votre voiture le temps du gonflage pour ne pas vider la batterie. Certaines pompes électriques peuvent aussi fonctionner sur batteries rechargeables mais les prix dépassent alors les 200€.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à écrire un commentaire

Rédiger un commentaire
HAUT DE PAGE