5 astuces pour progresser en stand-up paddle

Grâce aux conseils Itiwit, vous savez à présent monter sur votre SUP et pagayer. Mais une fois cette phase d’initiation achevée, vous sentez poindre une note d’ennui, voire une fatigue précoce que vous aimeriez bien dompter. Deux signaux indiquant qu’il est temps de franchir une nouvelle étape dans votre apprentissage du SUP. Découvrez 5 astuces pour progresser en endurance, en équilibre et en technique de rame ! 
affiner-son-entree-et-son-coup-de-pagaie

#1 : AFFINER SON ENTREE ET SON COUP DE PAGAIE

Une fois le coup de pagaie maîtrisé, il arrive que quelques défauts s’invitent dans sa réalisation au fil de vos sorties. Prenez quelques minutes pour analyser votre geste, le rectifier et gagner en efficacité.

Vérifiez que votre pagaie entre doucement dans l’eau, sans éclabousser. 

Pour aller chercher loin, penchez-vous en avant, faites pivoter vos hanches et avancez l’épaule de votre bras placé en bas de la pagaie. Le bras placé en haut de la pagaie doit passer devant le visage afin que la pagaie soit toujours bien verticale dans l'eau pour optimiser le coup de rame.

Pour ramener votre pagaie, tirez avec le bras situé en bas de la pagaie et poussez avec le bras situé en haut. Façon levier ! Votre pagaie — perpendiculaire à votre planche —  doit être au maximum de sa profondeur dans l’eau quand elle passe au milieu de votre SUP.
 

optimiser-sa-sortie-de-pagaie

#2 : OPTIMISER SA SORTIE DE PAGAIE

Repère important : lorsque votre pagaie franchit votre corps, votre mouvement perd la majeure partie de sa puissance de propulsion. Mieux vaut donc appuyer avant !

Autre astuce : sortez la pagaie lorsqu’elle arrive au niveau de vos pieds, en lui imprimant 1/4 de tour. Cela réduit la prise au vent de la pâle et vous aide à avancer bien droit. 
 

miser-sur-le-renforcement-musculaire

# 3 : MISER SUR LE RENFORCEMENT MUSCULAIRE

Vous avez rectifié et optimisé votre mouvement de rame ? Alors, amplifiez-le !

Pour plus de puissance, travaillez le renforcement musculaire :
en faisant la planche abdominale à terre, ou à même votre SUP sur l’eau ;
en travaillant vos abdos avec votre pagaie tenue à bout de bras, les mains écartées : vous renforcez ainsi votre ceinture abdominale, gage d’un coup de pagaie tonifié ! 
 

progresser-en-endurance-en-stand-up-paddle

#5 : PROGRESSER EN ENDURANCE EN STAND-UP PADDLE

Ultime étape de votre progression en SUP : le travail de l’endurance lors d’un d’entraînement en fractionné. Alternez des passages à 80 % de vos capacités et des séances de récupération active. 

Commencez doucement, puis augmentez la distance et le temps, lors d’une randonnée de 2 h, puis d’une demi-journée et d’une journée. Et pourquoi pas, un raid itinérant ?
 

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à écrire un commentaire

Rédiger un commentaire
HAUT DE PAGE