J'AI FAIT LA GLAGLA RACE EN SUP GONFLABLE 12'6 ITIWIT

La Glagla Race est l'une des étapes de l'Alpine Lake Tour, circuit sur les plus beaux spots des Alpes. Elle se déroule sur le lac d'Annecy et attire chaque année des rameur·se·s du monde entier. Le 20 Janvier 2018 , 494 Stand-up paddles ont pris le départ dans une eau à 5°C et sous une météo capricieuse alternant neige, pluie et vent. 2 ambassadrices Itiwit (Anaïs du magasin Decathlon Annemasse et Céline du magasin d'Annecy) étaient présentes avec leurs paddles gonflables Explorace 12'6. Cette dernière nous raconte comment elle a vécu de l'intérieur cette course hors norme.
itiwit-glaglarace
equipement-glaglarace

Première étape: s'équiper

Il me faut tout d'abord trouver un équipement chaud, étanche et confortable pour ramer.

Aux vues du clapot et donc du risque de chute élevé, j'opte pour une combinaison néoprène de surf Olaïan 4/3mm, des bottillons néoprènes et des chaussettes étanches. Pour avoir suffisamment d'accroche et de maniabilité, j'ai pris des petits gants, non étanches (seule partie où j'ai eu froid).

Et bien sùr le gilet Wairgo Hydra d'Itiwit qui assurera la sécurité si besoin et me permettra de m'hydrater facilement pendant la course....

preparation-glaglarace

La préparation avant la course

9h00, arrivée sur la course. Le grand lac était très agité, heureusement, dans la baie de Talloire, l'eau est plus calme. Le ciel est bien couvert, aucune précipitation mais l'air est bien frais. Je récupère le dossard et file préparer mon matériel.

Je gonfle mon Paddle Itiwit Explorace12'6-29", je règle ma pagaie fibre/carbone 500 et me voilà prête. J'ai choisi cette largeur de planche plutôt que la 26" car elle sera plus stable sur le clapot et je pourrai ainsi ramer proprement et bien équilibrée.

De nombreux·ses participant·e·s sont déjà là avec pour la majorité des planches rigides 12'6 ou 14'. Il y a du beau monde au niveau des compétiteur·trice·s, ça ne va pas rigoler sur l'eau.

Et là surprise: je croise des amis Australiens que j'avais déjà retrouvés sur la course de Bilbao l'été dernier. L'ambiance est légèrement plus fraîche cette fois !

pendant-la-course-glaglarace

C'est parti pour 6 kilomètres à fond!

Dernier Briefing, dernière reconnaissance du parcours. Check du matériel obligatoire: gilet d'aide à la flottabilité, eau, doses sucrées, couverture de survie, leash, tout est là.

On s'échauffe rapidement à terre, je me mouille la nuque et hop, à l'eau. Objectif numéro 1: NE PAS TOMBER DANS CETTE EAU GLACIALE. Quelques allers retours pour finir l'échauffement. Je me dirige doucement vers la ligne de départ.

10h30, la corne de brume retentit, c'est parti, et c'est parti fort, très fort. Les meilleur·e·s sont déjà devant, il·elle·s rament en fréquence comme des malades! J'aperçois les premières chutes (les pauvres), et je rame en direction de la première bouée en longeant la baie.

Je traverse maintenant le lac, le vent est bien présent, je rame souvent du même côté et tout se passe bien, bon rythme.

Aux 3 kms, les courses longue et courte distance se séparent. Je retourne dans la baie alors que les autres filent à Menthon St Bernard. Je traverse le lac dans l'autre sens, le vent de côté est fort, presque 2 kms à ramer du même côté pour aller droit. Ça pique mais je remonte quelques places.

Dernière bouée puis on longe la côte, les spectateur·trice·s sont présent·e·s et nous encouragent. Et c'est l'arrivée en 52 minutes pour 6kms ce qui me fait une moyenne de 7 km/h, pas mal!.

arrivee-glaglarace

Je suis première féminine en sup gonflable!

Je termine au final première fille en 12'6 gonflable soit 37ème sur 134 participant·e·s de la courte distance (6 kilomètres).

Je suis super fière de moi, j'ai réussi à battre beaucoup de coureur·se·s et en stand-up paddle rigide avec ma planche gonflable.

Pas facile en plus de ramer avec une combinaison de surf 4/3mm, ça freine beaucoup les mouvements et j'ai forcé plus que quand j'ai les épaules libres. Il faudra que je trouve une autre manière de m'habiller pour ma prochaine course en hiver, c'est sùr !

Anaïs de Decathlon Annemasse a aussi bien ramé, elle finit 70ème en une 1h00 avec son paddle gonflable explorace 12'6-26".

Cette course est définitivement surréaliste : ramer sur une eau aussi froide avec les montagnes enneigées comme décor, ça n'arrive pas tous les jours.

HAUT DE PAGE