L'ALPINE PARADISE RACE EN  SUP RACE 14' GONFLABLE ITIWIT 

alpine-paradise-race-itiwit-sup-race-14-start

Le 21 et 22 septembre s'est déroulée l'Alpine Paradise Race, 4ème étape de l'Alpine Lakes Tour, sur le lac de Place-Moulin dans les Alpes Italiennes.

Niché à 2000 mètres d'altitude, au fond du Valpeline au nord d'Aoste, ce lac est une retenue d'eau d'environ quatre kilomètres de longueur. Son barrage est l'un des plus gros d'Europe.

On ne peut accéder au départ de la course en voiture. La route s'arrête avant, et c'est là, le début de l'aventure. Il faut rejoindre le point de départ au nord du lac sur un chemin de randonné type 4x4 sur environ 5 km. Et quelle surprise quand je m'élance sur ce sentier qui débouche sur le lac. C'est une véritable carte postale qui s'ouvre devant moi, une eau bleue turquoise, des falaises de couleur ocre et des sommets à plus de 4000m en arrière plan, incroyable ! c'est vraiment le spot parfait pour une sup race. 

Et en bonus, tous les concurrents passent la nuit dans un refuge, ambiance haute montagne garantie !

alpine-paradise-race-itiwit-sup-race-14-beach-start

#1 Départ dans le brouillard

La première course est une longue distance de 10 kilomètres. C'est donc indispensable de s'hydrater régulièrement. Je prends la ceinture d'hydratation Itiwit, parfaitement adaptée au sup race. Fixée autour de la taille, elle ne gêne pas les mouvements et est moins susceptible de créer des déséquilibres qu'un sac à dos. En plus, elle abaisse le centre de gravité, le top !

Le matin de la course, un épais brouillards recouvre le lac. Et il fait froid : 7 °c dehors et l'eau à 11°c. La chute sera à éviter ! Mais pas de quoi décourager les 30 participants et participantes, tous passionnés et motivés.

A 10h30 , le départ de type "beach start" est lancé. Tous les participants sont alignés sur la plage, planche à la main, prêts à en découdre pour environ 1 heure de rame. Le parcours longe les magnifiques rives du lac et passe dans de petites criques et près des cascades. Idyllique !

 Au top départ, je m'élance à fond sur la plage, saute sur mon sup et rame en fréquence. Je suis super bien placé, je vire la première bouée parmi les premiers. Mais très vite, je ressens des sensations inhabituelles. J'ai le souffle court et le rythme cardiaque qui s'emballe. C'est l'effet de l'altitude car nous sommes à 2000 mètres. Je doit ralentir le rythme pour continuer !   

J'arrive sur la dernière bouée à virer au fond du lac avant d'entamer le retour. Le ciel se dégage et la luminosité augmente, je distingue à nouveau les berges et le parcours, la ligne d'arrivée n'est plus très loin. Je termine la course dans un dernier effort ! Super content de ma performance puisque je suis à la deuxième place dans la catégorie gonflable !

#2 Repas divin suivi d'une technical race !

alpine-paradise-race-itiwit-sup-race-14-run

Le midi, nous déjeunons tous ensemble au refuge. Et quel déjeuner ! C'est digne d'un banquet, avec des plateaux de gibiers démesurés, de la polenta, des pâtes, et j'en passe...incroyable !

Nous avons à peine le temps de commencer à digérer qu'il faut renfiler la tenu de course pour la "technical race". Le parcours est court : 3 km, et technique avec 2 passages à terre,  5 bouées à virer et 2 remontées dans l'estuaire du torrent (glacial) qui alimente le lac (la bouée à virer est placée dans le courant).

alpine-paradise-race-itiwit-sup-race-14-podium

#3 Expérience extraordinaire et podium !

Le départ s'est fait sous le soleil. Je cours le plus rapidement possible, saute sur ma planche, et c'est parti ! le rythme de la course est très dynamique. La planche ultra rigide avec son stringer dessus et dessous transforme immédiatement mes coups de pagaie en vitesse. C'est excellent sur le départ où il faut pagayer à haute fréquence.

Je fais le premier tour dans le groupe de tête. Les virages s'enchaînent rapidement . Le pad relevé à l'arrière de la planche permet de bien caler mon pied arrière et donne un bon repère lors des déplacements sur la planche, permettant de gagner du temps sur les virages serrés, parfait !

Les 3 poignées de portage gainées en néoprène permettent de sortir la planche de l'eau super facilement. Je termine la course en courant planche à la main et sur la deuxième marche du podium comme sur la course du matin. Excellent ! 

Ce week-end de l'Alpine Paradise Race était vraiment extraordinaire. Au delà d'une course de sup, c'était une expérience incroyable de glisse en haute montagne , un regroupement de passionnés, dans la convivialité et le respect de l'environnement dans lequel nous avons évolué.

VINCENT
Decathlon Dieppe

 

alpine-paradise-race-itiwit-sup-race-14-beach-arrivee

LA 14' RACE GONFLABLE ITIWIT EN IMAGES

DÉCOUVREZ D'AUTRES RÉCITS DE COURSE DE SUP

itiwit-glaglarace
GLAGLA RACE 2019 SUR LE LAC D'ANNECY

C’est au pied des Alpes, sur le lac d’Annecy et au cœur de l’hiver, avec les montagnes enneigées en toile de fond qu’a eu lieu l’une des  plus importantes compétitions de stand up paddle (SUP). Cette course est même devenue une étape incontournable du circuit mondial "The Paddle League" et de l’Alpine Lakes Tour

itiwit-nautic-sup-crossing-2018
LA NAUTIC PADDLE 2018, PLUS GRANDE COURSE DE SUP PADDLE DU MONDE

Frédérique, 50 ans, pratiquante de stand up paddle de Montpellier est montée à Paris pour la course Nautic Paddle 2018 sur la Seine début décembre. Elle raconte son expérience lors de cette course unique en son genre avec plus de 800 participants.

alex-sup-11-city-tour-sup-gonflable-race-14-itiwit
220 KILOMÈTRES EN 31 HEURES EN SUP RACE GONFLABLE

J’ai découvert le stand up paddle de race en 2013 lors de «la route du ch’ti», une course en relais organisée sur un lac dans le nord de la France. En 2015, l’envie d’accomplir un challenge m’a poussé à m’inscrire à la fameuse course  «11 city tour» de Hollande [...]

EQUIPE-ITIWIT-DORDOGNE-INTEGRALE-2018-130-kms
LA DORDOGNE INTÉGRALE 2018 AVEC L'ÉQUIPE ITIWIT

130 kilomètres à la rame dans les décors magiques de la Dordogne, à travers 4 départements, la Dordogne Intégrale est la plus longue course à la rame du monde ! L'équipe Itiwit y était encore cette année pour tester des prototypes de stand up paddle de course et mettre à l'épreuve le tout nouveau kayak gonflable de randonnée X500.

HAUT DE PAGE